Salon Habitat Déco Le salon de l'habitat et de la décoration 09.10.11 novembre 2019 Parc des Expositions - NANTES

EXPOSITION DE LUMINAIRES

EXPOSITION DE LUMINAIRES avec L'autre Lumière

Niveau 2 du Grand Palais

L’exposition de 100 m² en collaboration avec L’autre Lumière (magasin de luminaires à Nantes) valorisera les créateurs français et les produits de fabrication française dans le Grand Palais ! 

Lustres, suspensions, appliques murales, lampadaires, lampes à poser, réalisations sur-mesure, objets d'art, vases et bougies artisanales, études et conseils en éclairage intérieur et extérieur...

 

Depuis 2004, ils partagent leur passion pour les luminaires, la manufacture de haute qualité et l’innovation.
A la recherche permanente de nouveaux talents, ils collaborent avec plus d’une trentaine d’ateliers de création du monde entier afin de vous proposer une sélection originale et faire de la lumière un bijou pour votre maison :

> Lustres, suspensions, plafonniers, spots encastrés
> Appliques murales, lampadaires, lampes à poser
> Sculptures lumineuses, luminaires de collection, réalisations sur-mesure
> Meubles design, objets d'art, sculptures, séries limitées, vases et bougies artisanales
> Etudes et conseils en éclairage intérieur et extérieur

Vous emménagez, construisez ou rénovez ?

N’hésitez pas à leur soumettre les plans ou photos de votre projet lors de votre venue sur le salon afin qu'ils puissent mieux vous conseiller.

Henri Bursztyn 

Issu d’une formation en architecture, Henri Bursztyn évolue depuis plus de 15 ans dans la conception de luminaires design contemporains. Il crée des pièces uniques et originales destinées aux particuliers et professionnels à la recherche de créations poétiques et fonctionnelles.
Inspiré par le minimalisme, la pureté des formes, les matières nobles et naturelles, il sculpte, avec une apparente simplicité, les volumes et la lumière.
Passionné de nouvelles technologies, il consacre son travail, depuis plusieurs années, à la conception de luminaires et systèmes d’éclairage LED innovants, alliant confort d’usage et émerveillement. Véritables métamorphoses de la lumière, ses créations transcendent les formes traditionnelles du luminaire et diffusent une poésie rayonnante.

Laurent Beyne

Il est un artiste français né le 26 février 1965 à Suresnes dans le département des Hauts-de-Seine, spécialisé dans l’hybridation du verre et de la lumière.
Ses premières amours se révèlent dès le collège au travers d’un goût prononcé pour la prose poétique hermétique, d’origine purement inspiratoire. Malgré cela, après avoir passé un baccalauréat maths physique, il entreprend des études scientifiques, qu’il interrompra au profit d’études à l’Ecole spéciale d’architecture (ESA) de Paris. Il y découvre le point de départ d’une alchimie fondatrice par la rencontre de l’eau, du verre et de la lumière, trois matériaux qui, d’une façon ou d’une autre, trouveront place dans son devenir. Durant son cursus à l’ESA, il fera une parenthèse d’une année à la Fachhochschule de Düsseldorf (école d’architecture et d’ingénierie) qui le confortera dans l’idée que la direction qu’il a prise est la bonne, sans toutefois être la voie qu’il ressent comme devant être précisément la sienne. Les premières pièces issues de cette alchimie sont en réalité des applications poétiques et symboliques, sous forme de maquettes d’architecture (1985). Cette démarche occultera alors très vite l’ambition de devenir architecte.
En 1986, il dessine et conçoit ce qui deviendra le premier modèle pérenne de sa collection d’objets de lumière, Vera : un objet qui enchâsse un cube de verre stratifié sur un cube de béton. Cet objet deviendra la première lampe à base de béton et de verre, et le cube de verre deviendra lui-même le premier cube minéral élastique à mémoire de forme : une révolution symbolique et formelle de la matière.
Il jette les premières pierres de son univers de création en mettant en place en 1986 l’atelier Laurent Beyne. Il n’aura de cesse depuis ce moment de défendre et promouvoir un certain nombre de convictions profondes : multiplication de la différence en opposition avec la multiplication de l’identique, écriture issue d’un contenu alchimique et poétique, célébration du geste inspiratoire, de l’intelligence de la main et du lien sacré établi entre la main et la pensée, qualité toujours en hausse du produit fini. Autant de convictions qu’il rassemblera au travers d’une charte synthétique éditée en 2012.
En 1995, Laurent Beyne fonde l’atelier Deux Ailes, chargé d’éditer sa production, un nom choisi en hommage à ses deux enfants, Lou et Lo Polly, au travers d’une mise en scène phonétique de leurs deux initiales.
Le rapport au temps et à la matière fut dès le début de son travail hautement symbolique. Pour lui, les gestes de métamorphose de la matière sont directement issus d’un viaduc temporel entre un passé lointain où l’on taillait les silex, matériaux cousins et antérieurs au verre, et une écriture futuriste. Ce même rapport au temps se traduit tout au long de son travail par le choix méticuleux des matériaux principaux et occasionnels. La durabilité des matériaux engagés est en effet cruciale dans sa démarche.
Dès 1987, il participe à de nombreux salons professionnels en France et à l’étranger (Paris, Frankfort, Hanovre, New York, Milan, etc.), à des expositions collectives comme au Centre Georges Pompidou, il engage des collaborations avec notamment la marque japonaise Shiseido, le chef cuisinier Guy Savoy, Elisabeth Garouste et Mattia Bonetti, David Gill, etc. ; il conçoit et fabrique le vitrail de l’église Saint-Luc dans le 19e arrondissement de Paris, dessine et réalise des pièces monumentales pour des particuliers à la recherche d’« objets lumineux non identifiés », hors du temps et des tendances.
Il suscite un vif intérêt auprès de plusieurs collectionneurs d’art contemporain, séduits par l’audace atypique de ses créations et leur intemporalité.
Le raffinement et la richesse méthodologique seront palpables dans les résultats des collections successives.
La suite reste à écrire, mais déjà certainement en préparation…

Parmi ses créations :
Vera (1986) -
3615 Erésia (1990)
Claire Lune & Chlorophylle (1991)
Collection Eric & Hélène (lampadaire, applique, suspension, 1991, 2002)
Les Cristaux (2008)
Collection Elévation / Construction (édition limitée, 2011)
Collection Pois vectoriels (édition limitée, 1990, 2011)
Vrais Jumeaux (2013)
Vera Bouzentès  Edition Spéciale 2019

Millelumen par Dieter K.Weis :

La qualité Made in Germany
Réduire la forme à son essence est le principe de base de la conception de Millelumen.

L'authenticité des objets lumineux résulte du luxe de la simplicité. Une simplicité qui crée un espace pour les émotions et l'identité. La réduction de la forme s'accompagne d'un maximum de fonctions, de lumière, de scènes de lumière et d'éclairage d'ambiance dans des variations infinies, comme des expressions d'une esthétique sensuellement perceptible. Dès le début, notre objectif a été de créer des œuvres d'art uniques, qui mettent en scène, décorent et redéfinissent des salles et des espaces.

Les valeurs écologiques, économiquement efficaces et durables sont une condition sine qua non des technologies et des matériaux de pointe. Nos exigences ne peuvent être satisfaites que par la génération de lumière à l'aide de LED, qui, combinées à une technologie de gestion variable de la lumière, assurent une fonctionnalité supérieure et un confort maximal. L'aluminium en tant que substance claire et générique ainsi que les surfaces modernes correspondantes sont essentiels à une qualité irréprochable.

La fabrication sur mesure dans notre usine ainsi que notre réseau de développeurs et de fournisseurs Allemands facilitent la réalisation d'un large éventail de demandes et d'exigences que les utilisateurs, les planificateurs et les architectes pourraient avoir. La particularité de chaque objet lumineux Millelumen correspond à l’individualité de notre client.
 

Quasar

En 1992, Quasar s'est présenté pour la première fois à une foire internationale : Euroluce à Milan. L'aspect et la convivialité de cette époque sont toujours visibles dans notre collection. Il est important de noter que dans la collection de base Quasar, la plupart des modèles sont disponibles dans plusieurs finitions de matériaux. (aluminium, acier inoxydable, laiton, bronze, etc.). Cela rend les dessins intemporels et le choix des matériaux détermine l'utilisation du produit, dans une ambiance classique ou moderne.
Au fil des années, la collection s’est enrichie de modèles de designers de renommée mondiale tels que «Ravage», Edward van Vliet et l’artiste belge Jan Pauwels.
Chaque année, de nouveaux modèles sont ajoutés. Cette croissance constante de la collection a fait de Quasar l’une des sociétés d’éclairage les plus créatives. Cette croissance est suivie d’investissements dans une société de production plus grande, dans l’excellente qualité des produits .
Depuis plus de 10 ans, Quasar travaille avec des led de très haute qualité et interchangeables pour une plus grande pérennité.
Chaque projet étant différent, tous nos produits sont réalisables sur-mesure pour correspondre à tous les espaces.